Pendant qu’il a le vent en poupe avec ses grosses collaborations à l’international, Mink’s n’a pas de répit. Cette fois ci c’est avec son acolyte de longue date et collègue de label TED X que ce dernier propose le titre « C’est ta part là-bas ». Les deux artistes du label Ach For Life ont  décidé de manquer de respect à l’Afro Trap.

Tout d’abord il faut savoir qu’il y’a une variété d’AfroTrap, ici on est sur de l’AfroTrap Hiphop, ceux-ci ont fait du RAP authentique sur un terrain ou plusieurs ne font que de l’animation sur le rythme.  Alors que lea plupart des rappeurs qui performent sur ce type de beat ont des phases linéaires avec des rimes plates. La touche marquante sur ce que Mink’s et TedX nous offrent c’est la technique. Leur façon de connecter les mots et les phases montrent une sophistie admirable, rimes croisées et combinaisons un risque que peu de Mc’s prennent sur de l’Afro Trap.

« Les rappeurs Kamer sont comme les poils qui me poussent sur l’a raie des fesses, même quand je me tourne je ne les vois pas »

« Depuis panthères, je n’envoie que du lourd, c’est mon coté We TransFer »

MINKS

Le morceau en lui même est un égotrip, teinté de clash, figures de réthorique & punchlines. « C’est ta part là bas », est un message envoyé à ceux qui critiquent sans avoir la capacité de faire pareil. Le refrain le dit d’ailleurs. Mink’s rappelle qu’il s’est fait un place méritée à travers ses deux albums déjà commis. Refrain original et bien comblé en paroles avec une double phase. La belle surprise du song c’est la performance de TedX, lui qui utilise souvent un ton de français quand il pose, ici il adopte le ton Camerounais et même le jargon. Il va jusque dans les backs de son couplet en mettant des gimmicks et onomatopées Camerounaises. Son couplet est d’ailleurs très technique, plein d’assonance et de combinaisons croisées. Il fait beaucoup penser à Sir Nostra qui utilise la même technique d’écriture dans ses morceaux. Confère « Laissez les djoss »

Le célibat me tape, tu me chiba, n’est-ce pas je vois ta part

Décapage à base de piment, donc c’est ta nga là-bas?

J’ai la base du rap, donc je pédale et do le dab

Un song qui change au moins du quotidien

C’est tellement pénible de constater comment la qualité disparait. Les rappeurs de nos jours pensent que l’AfroTrap empêche d’appliquer la technique. Dans leurs écriture, les deux rappeurs mentionnent le fait que de nos jours les rappeurs sont de plus en plus faibles. En écriture, en technique, flow et en fond.

Ted X mentionne d’ailleurs:

« J’ai le fond et la forme, oui, c’est rare tellement. Ils rappent tous télécommandés par le buzz, à la télé je zappe seulement« 

Commentaires

commentaires