{"id":28563,"date":"2022-11-24T09:42:38","date_gmt":"2022-11-24T08:42:38","guid":{"rendered":"https:\/\/voila-moi.com\/?p=28563"},"modified":"2022-11-25T08:09:29","modified_gmt":"2022-11-25T07:09:29","slug":"la-depression-de-suspect-95","status":"publish","type":"post","link":"https:\/\/voila-moi.com\/la-depression-de-suspect-95\/","title":{"rendered":"La d\u00e9pression a failli tuer Suspect 95. Il fait des revelations."},"content":{"rendered":"\n

Les artistes ne sont pas des surhumains. Comme un individu tout \u00e0 fait anonyme, ils passent \u00e9galement par des moments difficiles. Tellement difficiles qu’ils peuvent amener \u00e0 sombrer et \u00e0 faire une d\u00e9pression. Si de nombreuses personnes en Afrique ont \u00e0 souvent honte de parler de ce genre de choses, Suspect 95<\/strong> lui a d\u00e9cid\u00e9 de livrer, \u00e0 c\u0153ur ouvert une partie de sa vie qui a \u00e9t\u00e9 longtemps comme un tourment pour lui. Bien que n’\u00e9tant pas un grand fan du 95<\/strong>, j’avoue qu’avec son nouveau titre il a r\u00e9ussi \u00e0 me mettre dans un \u00e9tat que je n’arrive pas encore \u00e0 d\u00e9crire. J’ai \u00e9cout\u00e9 et r\u00e9\u00e9cout\u00e9 ce nouveau titre \u00ab Dans ma t\u00eate \u00bb<\/strong>, afin de pouvoir mieux cerner ce qui s’est pass\u00e9 dans sa t\u00eate<\/strong>. Je suis pass\u00e9 par tellement d’\u00e9motions que je pense que vous allez trouver cette note d’\u00e9coute plus psychologique que musicale. <\/p>\n\n\n

\n
\"\"<\/figure><\/div>\n\n\n

Parfois on voit les stars rire mais personne n’imagine ce qu’ils ressentent derri\u00e8re les strasses et les paillettes. Porte parole des hommes avec le mouvement du syndicat, Suspect 95<\/strong> a d\u00e9cid\u00e9 de porter un autre th\u00e8me plus fort au devant de la soci\u00e9t\u00e9. C’est dans un style storytelling sur une douce m\u00e9lodie qu’il commence \u00e0 conter son histoire. Sa naissance, son entr\u00e9e et son ascension dans la musique. Les moments de gloires, les concerts jusqu’\u00e0 ce que tout ne disparaisse en un \u00e9clair, le 12 d\u00e9cembre 2020<\/strong>. \u00c0 peine descendu d’une sc\u00e8ne, on lui annonce que sa femme vient de s’\u00e9crouler. <\/p>\n\n\n\n

D\u00e9but d’une descente aux enfers quand le m\u00e9decin de l’ambulance lui dit \u00ab \u00e9coutes c’est fini, on verra plus son c\u0153ur battre \u00bb.<\/strong> C’est \u00e0 ce moment que le monde s’\u00e9croule autour de lui, il veut lui m\u00eame s’\u00f4ter la vie\u2026 Mais n’y arrive pas ou bien comme il l’a dit, \u00ab c’\u00e9tait une chance \u00bb<\/strong>. <\/p>\n\n\n\n

La d\u00e9pression, un mot, un mal qui tue\u2026 <\/h2>\n\n\n\n

C’est une situation de d\u00e9pression totale que nous narre par la suite l’artiste. Apr\u00e8s la mort de sa femme, sa vie bascule, il est bouscul\u00e9 par la justice. Et m\u00eame s’il pense s’\u00eatre r\u00e9tabli d\u00e9finitivement. Le vide qui est en lui est plus profond que lui m\u00eame ne le pensait. Il a \u00e9t\u00e9 plong\u00e9 dans une d\u00e9pression que personne n’a remarqu\u00e9. Et lui m\u00eame avait honte d’en parler. Car c’est un peu tabou en Afrique\u2026 <\/p>\n\n\n\n

\"\"<\/figure>\n\n\n\n

\u00ab C’est les trucs des films \u00bb<\/strong>.<\/p>\n\n\n\n

Je crois que Suspect 95 <\/strong>veut nous dire qu’il faut qu’on pr\u00eater attention \u00e0 nos proches, \u00e0 nos artistes. Ces derniers nous font rire m\u00eame s’ils sont tristes. Ils sont oblig\u00e9s de montrer que la vie est rose alors que la leur est peut \u00eatre grise. Ils sont contraints \u00e0 nous satisfaire pour faire tourner la machine et disons, pour vivre. Hors comme dans le cas du pr\u00e9sident du syndicat, ils souffrent. <\/p>\n\n\n\n

Un clip th\u00e9rapeutique <\/h2>\n\n\n\n

La premi\u00e8re des choses qui me marque dans le clip c’est l’utilisation du fond black and white<\/strong> comme dans son titre \u00ab Dis lui \u00bb<\/strong> . Et ce n’est pas la seule similitude, le texte des deux titres est profond, m\u00e9lancolique, et morose. Tellement morose qu’il est impossible de les peindre en couleur. L’autre chose qui me frappe \u00e9galement dans ce clip c’est le fait de voir le 95 <\/strong>assis au centre tout seul\u2026 Signe d’une longue p\u00e9riode de solitude. <\/p>\n\n\n\n