https://voila-moi.com/tag/rap-camerounais/ Musique Camerounaise et Africaine Tue, 11 Oct 2022 16:29:47 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.1.1 https://voila-moi.com/wp-content/uploads/2022/08/cropped-icone_var02-32x32.png Rap Camerounais Archives - Voila Moi https://voila-moi.com/tag/rap-camerounais/ 32 32 121293129 Explorons l’univers de Krys Kofi https://voila-moi.com/explorons-lunivers-de-krys-kofi/ Tue, 11 Oct 2022 16:29:42 +0000 https://voila-moi.com/?p=28153 Krys Kofi n’est pas qu’un ingénieur en mécanique diplômé de l’école d’ingénierie POLYTECHNIQUE de Yaoundé. Ce jeune camerounais s’avère être également un prodige de la musique. Avec une technique et un flow au-dessus de la moyenne, Kofana Mayang Christian Junior de son vrai nom est un rappeur à fort potentiel. Il a grandi dans la...

L’article Explorons l’univers de Krys Kofi est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> Krys Kofi n’est pas qu’un ingénieur en mécanique diplômé de l’école d’ingénierie POLYTECHNIQUE de Yaoundé. Ce jeune camerounais s’avère être également un prodige de la musique.

Avec une technique et un flow au-dessus de la moyenne, Kofana Mayang Christian Junior de son vrai nom est un rappeur à fort potentiel. Il a grandi dans la culture Hip-Hop style USA. Voilà pourquoi ses modèles dans le domaine musical sont Eminem, Nash, 50 Cent ou encore Snoop Dog. Mais au fur et à mesure que les années passèrent, Krys Kofi sera également bercé par des rythmes africains tels que le Makossa et le Jazz. Ce qui va lui permettre de développer un mélange culturel entre l’Afrique et les USA.

Krys Kofi

Ses débuts

Krys Kofi entame son histoire avec la musique après son entrée en cycle ingénieur. C’est à cette période qu’il fera ses premières scènes. Ensuite, il va enchaîner avec une succession de covers des titres Hip-Hop à succès comme celui de Soulja Boy « Crank That » qu’il reprend dans la chanson « Now You Know ». Mais la reprise qui va le plus faire parler de lui est celle du titre « Téré » des Toofan. Ici, Krys va surprendre tout le monde en posant du Rap version america sur du coupé décalé.

Après avoir fini d’affiner son style sur des reprises, Krys Kofi décide en 2017 de sortir son premier single « My Luv Is Real » sous le Label Nero Bright. Dans cette chanson dont le clip est réalisé par Dr. Nkeng Stephen, Krys va nous raconter une passionnante histoire d’amour sur un beat proposé par Djembé.

Krys Kofi face à la critique

Malgré le fait que son style soit assez bien accueilli par le public, Krys Kofi va néanmoins essuyer de nombreuses critiques. Comme quoi les camerounais ne s’intéressent pas à ce genre musical très USA. Pour faire face à ses détracteurs, il décide de tous les Killam sur de la Drill assez mélancolique dans le titre « 2021 Killam ». Sa réponse est claire. Il compte continuer dans sa direction artistique. Par conséquent, il prévient ceux qui le critiquent de ne pas seulement virer de bord lorsqu’il réussira d’où ces lyrics.

Les Camer n’écoutent pas ça.

Retournez pas vos vestes Quand ma vision s’accomplira.

Pour remuer le couteau dans la plaie, Krys Kofi vient cette fois-ci en mode vantard avec « Krys Kofi’s Universe, Pt.1 (Flex) ». Dans ce titre, il vient faire la fête avec ses fans. Et demande à ses critiques de regarder tout ce qu’il a déjà accompli en étant indépendant et fidèle à lui-même. En tout cas c’est ce que traduit cette phrase.

Look at All We’ve accomplished being independant I just gotta I just gotta I just gotta Flex

Notons que dans ce contexte le mot Flex ne renvoie pas à la réflexion. Généralement, on a pour habitude de le penser dans notre jargon camerounais. Ici, Krys Kofi emploie ce mot dans le sens de l’argo-américain où il signifie se vanter, présenter des choses de façon arrogante.

Voilà en quelques mots l’univers de Krys Kofi. Il est très Hip-Hop, il a une bonne technique coté Rap, il est fidèle à lui même. Des qualités qu’on observe généralement chez les plus grands noms de la musique. Espérons qu’il pourra se hisser à ce niveau.

L’article Explorons l’univers de Krys Kofi est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 28153 Une véritable « Masterclass » de la part de Dashor https://voila-moi.com/une-veritable-masterclass-de-la-part-de-dashor/ Mon, 03 Oct 2022 12:54:27 +0000 https://voila-moi.com/?p=28166 Dès les premières notes musicales de ce titre « Masterclass » , Dashor nous plonge dans un état de nostalgie total. Il nous renvoie en 2003, date de sortie de l’un des titres les plus célèbre de Richard Bona « Muntula Moto » dont il fait la reprise. Dashor n’a pas uniquement fait une reprise, il s’est totalement approprié...

L’article Une véritable « Masterclass » de la part de Dashor est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> Dès les premières notes musicales de ce titre « Masterclass » , Dashor nous plonge dans un état de nostalgie total. Il nous renvoie en 2003, date de sortie de l’un des titres les plus célèbre de Richard Bona « Muntula Moto » dont il fait la reprise.

Pochette du titre MasterClass

Dashor n’a pas uniquement fait une reprise, il s’est totalement approprié la chanson au point où on a l’impression qu’il était au côté de Richard Bona pendant sa composition. L’hommage rendu au virtuose de la guitare qu’est ce monument de la musique est une réussite.

En parlant d’hommage, Dashor ne s’arrête pas seulement à Richard Bona. Durant le clip de la chanson, on peut facilement voir des photos d’anciennes légendes comme le groupe Zangalewa, Marthe Zamba. Ou de ces artistes parties trop tôt Clarisse Valérie et Fish. Au-delà d’un hommage, le vidéogramme de « MasterClass » est la représentation de l’ambiance chaleureuse qui règne au sein de son équipe et de son public. La preuve on observe la présence du manager de son label Chambre noir et de ses proches dans le clip.

« Masteclass » de Dashor c’est également un texte qui parle à chacun d’entre nous à travers plusieurs messages. Tout d’abord, il faut toujours viser haut et croire en soit. Ensuite, il y a celui de toujours tout remettre entre les mains de l’éternel. Et enfin avoir la positive attitude sur ce qui nous arrive dans la vie que ce soit de bon ou de mauvais évènements, ils servent à nous endurcir.

Dashor est vraiment un artiste avec des propositions musicales surprenantes. Il ne veut pas être bridé dans un style de musique, d’instru ou de flow. Voilà pourquoi A.N.G et lui ont mélangé piano, sample, arrangement saturé pour un résultat agréable à l’écoute. Bien plus qu’un son, ce titre est une Masterclass !!

L’article Une véritable « Masterclass » de la part de Dashor est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 28166 Tenor et Cysoul ont fait le clip de SALAZAR à Mbeng https://voila-moi.com/le-clip-de-salazar-tenor-et-cysoul-a-mbeng/ Wed, 14 Sep 2022 08:30:00 +0000 https://voila-moi.com/?p=27980 En grande forme ces derniers temps, Tenor continue sur sa lancée. Le rappeur a dévoilé tout récemment le clip de son titre Salazar, en collaboration avec Cysoul. Ce titre est tiré de l’EP « TERRE MÈRE », un projet sorti l’an dernier. Apres quelques moments troubles dans sa vie, Tenor a rapidement fait un retour...

L’article Tenor et Cysoul ont fait le clip de SALAZAR à Mbeng est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> En grande forme ces derniers temps, Tenor continue sur sa lancée. Le rappeur a dévoilé tout récemment le clip de son titre Salazar, en collaboration avec Cysoul. Ce titre est tiré de l’EP « TERRE MÈRE », un projet sorti l’an dernier. Apres quelques moments troubles dans sa vie, Tenor a rapidement fait un retour en musique, notamment avec « ZERO » et « UN ».

Sur une prod aux rythme Bikutsi, Tenor et Cysoul nous replongent coordonnent leur vibes modernes pour chanter Salazar. Extrait de l’EP « TERRE MÈRE » ,il faut déjà noter que « Salazar » est la seule collaboration de cet projet qui avait été plutôt été bien apprécié à sa sortie. Un projet dont la particularité repose sur le sample et les reprises de divers classiques Camerounais et d’ailleurs, de Tupac à Bebey Manga, en passant par les têtes brulées, les musiques sont re-visitées.

Un mélange de Rap, de chant et de Bikutsi

Ces deux talents de la musique camerounaise se sont amusés en mettant les 90 % des paroles de la chanson en Eton. On prend plaisir à découvrir les différentes casquettes de Tenor dans ce morceau. Tantôt chanteur au début du morceau, il part très rapidement sur du Rap… Le Rap sur du Bikutsi. C’est un véritable délice. Et Cysoul égal à lui même mais réussit à nous mettre bien. Il

Tenor et Cysoul ont profité de leur séjour en France pour clipper le morceau. Du coup, le décor typique auquel on s’attend pour ce genre de ce vidéogramme n’est pas au rendez-vous. On peut apercevoir dans ce clip son Manager Isidore Tameu. Des proches à lui, réunis dans une ambiance chaleureuse pour partager un repas. Mais on va tout de même remarquer qu’il y’a des danseuses vêtues traditionnellement et qui trémoussent leur corps sur les sonorités locales. On ne peut qu’apprécier ce clip qui est à la fois simpliste et ne met en scène aucune nudité, aucune violence, aucune drogue et aucunes armes à feux. Je vous invite à aller découvrir et si c’est déjà fait, allez y encore !

L’article Tenor et Cysoul ont fait le clip de SALAZAR à Mbeng est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 27980 FOCUS : l’histoire de Pit Baccardi https://voila-moi.com/biographie-de-pit-baccardi/ Thu, 19 May 2022 06:43:53 +0000 https://voila-moi.com/?p=26139 Légende du RAP français, l’histoire de PIT Baccardi musicale remonte à la fin des années 90. Nous partageons avec vous sa biographie.

L’article FOCUS : l’histoire de Pit Baccardi est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> Légende du RAP français, l’histoire de PIT Baccardi musicale remonte à la fin des années 90. Nous partageons avec vous sa biographie.

L’article FOCUS : l’histoire de Pit Baccardi est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 26139 SOJIP a t-il déserté le Rap Kamer ? https://voila-moi.com/sojip-a-t-il-deserte/ Thu, 19 May 2022 05:57:59 +0000 https://voila-moi.com/?p=26044 Si vous apercevez SOJIP, dites lui qu’on le cherche! Pratiquement 2 ans après la sortie de son EP MVP, SOJIP n’a plus proposé de projet musical et son dernier single « J’suis pas ton bro » est âgé d’un an révolu. Disparu brutalement des radars du Rap Kamer, les rumeurs à son sujet fusaient déjà depuis un bon...

L’article SOJIP a t-il déserté le Rap Kamer ? est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> Si vous apercevez SOJIP, dites lui qu’on le cherche! Pratiquement 2 ans après la sortie de son EP MVP, SOJIP n’a plus proposé de projet musical et son dernier single « J’suis pas ton bro » est âgé d’un an révolu. Disparu brutalement des radars du Rap Kamer, les rumeurs à son sujet fusaient déjà depuis un bon bout de temps. Pour certains, SOJIP a abandonné et a trouvé un Work au Kwatta. Pour d’autres le RAP l’a dépassé et il a déposé les armes. Mais pour ses fans et adeptes du Kwatta Spirit, SOJIP ne les a pas quitté, il a certainement reculé pour mieux sauter. Alors, peut espérer un retour de SOJIP? Si OUI, saura t-il contenter les attentes?

Faisons un pas en arrière pour rappeler qui est SOJIP dans le Rap Camerounais. Si certains l’ont découvert sur le remix de Nernos, « Je ne suis pas boboh »,  c’est le titre  « Lettre à Mon Ex » sorti sous le label H-E PROTECT qui l’a vraiment propulsé sur la scène.  Véritable défouloir, Sojip ne mâche pas ses mots et ses maux, il en parle, il se livre comme un gars à qui on a vraiment donné le marteau. C’est cette façon de rapper très singulière qui va attirer le label Big Dreams. En 2018, il y dépose ses valises chez  Big Dreams et enchaine les titres « 9 fort », « JVCLGL », « Came à la maison  » en featuring avec Ful. Fidèle à sa formule et à ses punchlines qui défraient toujours la chronique, Sojip n’a pas été très doux dans ces sons en particulier dans « JVCLGL » (il  y’a 2 ans, on en parlait ICI).

Le jeune rappeur a donc très vite habitué ses fans à des lyrics de taille, des punchlines percutantes avec du Camfranglais qu’il maitrise très bien. SOJIP est l’un des meilleurs punchlineurs de sa génération et son talent a forcé le respect des anciens comme Killamel ou  Xzafrane avec qui il a collaboré. Il s’est crée un public qui l’écoute et c’est ainsi qu’il nous a livré son premier EP MVP en Août 2020. Projet dans lequel on peut trouver des featuring avec des artistes tels que Cysoul, Magasco et Eva Hakapoka.

Sojip donne enfin des signes

Au bout d’un moment, plus aucun son, plus de collaboration, ni de publication Facebook de la part de SOJIP. Il s’est complètement effacé, lui seul sait pourquoi. Même si les rumeurs disaient qu’il avait trouvé un travail autre que la musique. Ce qui est tout de même envisageable car SOJIP  est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en réseaux et télécommunication obtenu en 2012. D’ailleurs, dans son dernier titre « Je Ne Suis Pas Ton Bro » il dit ceci: « Fais de la moula, si ce n’est pas ça tu me la fermes ». On peut donc comprendre que gagner de l’argent est l’un des objectifs de SOJIP.  Mais au point de laisser le Rap? Non! Le kwatta Spirit boy a fait une publication sur sa page Facebook le 13 mai pour annoncer son retour… Sur la photo qu’il a publiée, on l’aperçoit dans un studio aux cotés de Tshibambi. Une annonce qui vient taire toutes les rumeurs au sujet de sa disparition.

 

 

 

 

 

Un retour en force ?

Ce retour pratiquement inattendu va être scruté par tout le monde; mais ça laisse planer quelques interrogations. Doit-on s’attendre à un album ou un single? L’attente aura t-elle valu la peine? On est tout de même convaincu que ce sera quelque chose d’intéressant que les deux artistes vont nous proposer.  Sojip, considéré comme le meilleur punchlineur de sa génération et Tshibambi, un artiste au Flow assez stylé. Ce duo ne peut que produire du bon comme d’habitude.  Ce sont les  » Ways un genre «  qui arrivent.  » Je crois cette année le ghetto accompagné de tout le kwatta Spirit débarque chez les riches  » peut -on lire sur la publication de SOJIP. On peut donc s’attendre vraiment à du lourd. Restons connectés!

L’article SOJIP a t-il déserté le Rap Kamer ? est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 26044 Fhish reste en vie à travers « SILK » son EP posthume. https://voila-moi.com/fhish-reste-en-vie-a-travers-silk-son-ep-posthume/ Thu, 05 May 2022 12:29:03 +0000 https://voila-moi.com/?p=25795 Il est très souvent commun d’entendre dire que l’on devient immortel lorsqu’on laisse des œuvres de son vivant. Cette phrase reprend tout son sens quand on parle de Fhish.  De son vrai nom Mbonjel Lesly Aponglen, Fhish était un chanteur et compositeur camerounais né dans la région du Nord-Ouest, à Bamenda.  Il est décédé dans...

L’article Fhish reste en vie à travers « SILK » son EP posthume. est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> Il est très souvent commun d’entendre dire que l’on devient immortel lorsqu’on laisse des œuvres de son vivant. Cette phrase reprend tout son sens quand on parle de Fhish.  De son vrai nom Mbonjel Lesly Aponglen, Fhish était un chanteur et compositeur camerounais né dans la région du Nord-Ouest, à Bamenda.  Il est décédé dans la nuit du 23 au 24 décembre2021 dans un accident de circulation sur la route Buéa-Tiko. Sa mort a touché l’ensemble de l’univers musical camerounais.

Fhish s’était déjà bâti une assez bonne réputation dans la musique Kamer avec des titres tels que « Bonbon Sifflet »,  « Holla Holla »,  « Anti-Kirikou » , « NJOH » ou encore « Kak-Kak », le dernier single avant son décès. Il a été nominé 04 fois au MUMA 2020. D’ailleurs, les vues sur  plusieurs de ses chansons ont décollé juste à l’annonce de sa mort. Comme quoi on s’intéresse à toi seulement quand tu es mort! c’est ça la vie!  bref, revenons à Fhish. Il a également été lauréat aux Green Light Awards avec son premier EP  « I’M CAMEROON ». Il aimait chanter majoritairement en Pidgin en glissant quelques mots et phrases en français.

Fhish préparait un nouveau projet musical avant son brusque départ dans cet accident. Un EP composé de 05 titres intitulé « SILK » qui a été dévoilé par son équipe le 17 Avril 2022 pour honorer sa mémoire, pratiquement 04 mois après son décès.  Découvrons l’EP posthume de Fhish, plus vivant que jamais.

  Une œuvre engagée 

« SIlK » parle globalement de la façon dont les maîtres coloniaux ont exploité les noirs jusqu’à ce jour. Fhish nous interpelle sur l’esclavage mental que nous subissons car nous imaginons le blanc comme un être supérieure a nous. Or en tant qu’africains, nous avons toutes les ressources naturelles pour s’imposer dans le monde. Fhish comme un poisson dans l’eau aurait voulu livrer une version de lui un peu plus engagé. « Rios-Dos Kameros », le tout premier titre de l’EP montre déjà les nouvelles couleurs que Fhish avait l’intention de revêtir. L’équipe de l’artiste a elle-même révélé que cet EP de Fhish aurait dû sonner un tournant très engagé dans la carrière de cet artiste. Elle l’exprime en ces termes :

  » En tant qu’africains, nous avons toutes les ressources naturelles, la diversité culturelle pour rester mère Afrique et être acceptés par le reste du monde. Nous restons dans la guerre, la famine, et la pauvreté abjecte parce que quelques-uns au pouvoir, ont acceptes de l’argent et les armes pour vendre la paix, l’amour et l’unité « 

Voilà en quelques mots ce qu’aurait été la nouvelle philosophie de Fhish si la vie ne l’avait pas repris si tôt. En dehors du thème général abordé dans cet EP, Fhish surfe sur de nouvelles sonorités musicales et on reconnait son originalité.  Le titre « SIMPO » est rythmé de sonorités caribéennes. Une touche qui donne de la vie et du Mouv a cet EP.

Un projet musical incomplet 

La seule chose qui coince dans cet EP et que l’on remarque très vite d’ailleurs est qu’il est inconsistant.  Dans le titre  « MOTTO » , on ne perçoit qu’un refrain tout au long. Cette inconsistance est visible sur tout l’EP avec des titres incomplets, des minutages très courts comparé au dernier EP « I’M CAMEROON ». Malgré cette inconsistance non voulue, l’EP a plutôt été bien accueilli et la popularité de Fhish n’a jamais été aussi grande. Il est porté par une célébrité posthume dont sont victimes bon nombre de génies musicaux sur qui la lumière ne s’est pas tournée de leur vivant.

L’artiste ne meurt jamais! Fhish, bien que parti trop tôt, aura laissé ses traces dans la musique kamer. Son EP au goût mélancolique, nous présente cette nouvelle direction plutôt intéressante qu’on aurait bien aimé découvrir. Connaissant l’énergie et la pèche qui l’habitaient, on aurait aimé voir Fhish défendre fièrement ce projet sur scène. Néanmoins, Fhish laisse un héritage musical assez vaste et qui impacte la nouvelle génération d’artistes à l’instar d’Ego and Prido.

Écoutez son EP complet ICI 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

L’article Fhish reste en vie à travers « SILK » son EP posthume. est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 25795 Ego & Prido livrent leur premier EP  » REINCARNATION  » inspiré des anciens https://voila-moi.com/ego-prido/ Tue, 19 Apr 2022 09:42:46 +0000 https://voila-moi.com/?p=25653 Ego & Prido sont deux jeunes rappeurs qui font parler d’eux depuis la fin de l’année passée. Avec des lyrics colorés de Camfranglais et du pidgin, ce duo s’est fait particulièrement connaitre après la publication du freestyle   » No be lie  » sur Facebook. Leur popularité a vite grimpée. Ce qui a suscité un intérêt...

L’article Ego & Prido livrent leur premier EP  » REINCARNATION  » inspiré des anciens est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> Ego & Prido sont deux jeunes rappeurs qui font parler d’eux depuis la fin de l’année passée. Avec des lyrics colorés de Camfranglais et du pidgin, ce duo s’est fait particulièrement connaitre après la publication du freestyle   » No be lie  » sur Facebook. Leur popularité a vite grimpée. Ce qui a suscité un intérêt de la part de certains grands noms de la musique à l’instar du réalisateur Dr Nkeng Stephens qui leur a offert un vidéogramme.

Poussés par l’ambition de réaliser leur rêve musical et armés de détermination, ils viennent de nous livrer leur premier EP « REINCARNATION «  qui compte cinq titres. Ces titres explorent divers styles et sonorités. Des anciens aux nouveaux artistes camers, des beats mboa aux beats Urban et Hip Hop. Découvrons ensemble la   » REINCARNATION « d’Ego & Prido inspirés des anciens.

Quand on écoute Ego & Prido surtout la première fois, on a l’impression que c’est Fhish ou bien qu’il y’a Fhish dans leurs chansons. Ce n’est pas totalement faux. Ego & Prido ont été influencés par Fhish. Ce qui se ressent dans la façon de chanter et de placer les phrases. Ils l’ont d’ailleurs déclaré sur leur page Facebook. Tout comme Fhish,ils utilisent majoritairement du Pidgin, du Camfranglais. Ceci se ressent dans tout l’EP. Chose tout à fait normale car ce sont des natifs de la zone anglophone.

Ego & Prido se sont également inspirés des airs de Makossa style Petit pays, ou encore du style de Lapiro de Mbanga. Dans le titre  » Ajigi jaga « , on perçoit vraiment cela dans le refrain qui sonne comme les beats de Rabba Rabbi. Ego & Prido vont même jusqu’à se comparer à Petit pays dans le titre  » Run Town « . On peut voir ainsi l’affection très particulière que ces jeunes rappeurs témoignent envers ce monument de la musique camerounaise.

Ajouté à ce style ancien, Ego & Prido y ajoutent une touche de Hip Hop en s’inspirant des rappeurs comme Tenor ou encore Jovi. Il y’a également cette façon old school de rapper. Ce changement fluide et synchronisé entre Ego et Pride. Ce qui fait parfois qu’on se perd. On ne sait plus qui est qui. Je ne compte pas le nombre de fois que je me suis perdu. Quoi qu’il en soit, Ego & Pride ne forment qu’une seule vibration dans   » REINCARNATION « . Ils ont aussi eu cet éclair de génie de jumeler du Sokoto (c’est un mélange de Makossa, de Trap, de Raggamurfin et de Pop) avec du Rap et du Hip Hop, ce qui rend l’EP dansant et fun. Avec même un peu d’attention on peut remarquer un peu de style Naija dans le titre  » Cool « .

 

Peut être une image de 3 personnes, lunettes_soleil et texte qui dit ’EGO &PRIDO NO BE LIE VIDEO THIS WEEK-END’

Mais dans « REINCARNATION », on va aussi observer beaucoup de lyrics drôles et cocasses. Des lyrics qui nous rappellent que malgré les styles assez sérieux et anciens qu’ils empruntent, Ego & Prido restent des jeunes qui aiment le fun et prennent vraiment beaucoup de plaisir en chantant.

 » No want me Lady ponce, I want me na Charlotte Dipanda « 

 » Every year you dey born eleven, blame na government « 

Ces artistes se positionnent également dans cet EP vers un ton engagé. Ils dénoncent la fainéantise, la témérité de la jeunesse, la convoitise et la jalousie. Ces différents extraits des titres « Ajigi jaga », « Cool »et « 100 problèmes »très légers étalent les vérités de notre société actuelle.

 » Like your brother go kill you for tchop your all property, get your woman like an no no nothing » 

 » Les gars n’ont pas compris il n’y a pas de raccourcis pour réussir. Ils ne veulent pas travailler mais ils veulent qu’on les félicite »

 » On va terminer les casiers 100 problème. Je ne veux pas les londoh, passez-moi la tongoh sans problèmes « 

 Dans l’ensemble, cet EP a beaucoup de potentiels même si sur certains titres comme » Ajigi jaga « , il manque une certaine consistance dans les lyrics. Quand on écoute le premier EP d’Ego & Prido, on voit qu’ils sont dans une continuité de l’héritage sonore et rythmique laissés par les anciens, tout en y ajoutant une touche de fraicheur, d’originalité créant ainsi leur propre style musical. Pour certains, c’est la relève, pour d’autres ils en sont la réincarnation. La ressemblance est même visible dans le style vestimentaire. Pure hasard ou coïncidence ? Quoi qu’il en soit, bon vent à eux.

L’article Ego & Prido livrent leur premier EP  » REINCARNATION  » inspiré des anciens est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 25653 Xzafrane crache les quatre vérités de la musique Camerounaise dans « FORCE » https://voila-moi.com/xzafrane-force/ https://voila-moi.com/xzafrane-force/#comments Thu, 14 Apr 2022 17:18:14 +0000 https://voila-moi.com/?p=25613 Peu coté pour une raison bien connue: la vérité à l’état brut. Dans le titre exclusif  «FORCE», Xzafrane dénonce une fois l’état pathétique d’un secteur musical en agonie au Cameroun. LA VÉRITÉ Si la défaillance dans le secteur de la musique au Cameroun était une personne, Xzafrane serait certainement un miroir. Mais ne dit-on pas...

L’article Xzafrane crache les quatre vérités de la musique Camerounaise dans « FORCE » est apparu en premier sur Voila Moi.

]]>
Peu coté pour une raison bien connue: la vérité à l’état brut. Dans le titre exclusif  «FORCE», Xzafrane dénonce une fois l’état pathétique d’un secteur musical en agonie au Cameroun.

LA VÉRITÉ


Si la défaillance dans le secteur de la musique au Cameroun était une personne, Xzafrane serait certainement un miroir. Mais ne dit-on pas qu’il n’y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir ? On assiste malheureusement au piètre spectacle d’un système qui refuse d’admettre ses failles pour pouvoir remonter la pente. Mais Parce qu’il existe encore des gens qui font des choses par amour, Xzafrane s’est donné pour mission de lutter jusqu’à la mort pour la guérison du gAME musical, sa 1iere arme étant naturellement sa musique. Voici comment il relate cet état triste des choses dans FORCE….

Cover visuelle du titre FORCE

LE PROBLÈME


Selon Xzafrane, la jeunesse artistique est paresseuse. Elle ne veut pas travailler, la voie la plus facile semble dorénavant être la meilleure. Aucun message, aucune consistance, aucun héritage. Il se demande ce qu’est finalement le but ces artistes qui ne courent qu’après les likes, après le buzz et quand bien même Ils parviennent a faire des millions de vues, la qualité du contenu, est déplorable. Xzafrane le dit si bien par ses punchlines…

«Les artistes ne bossent plus, ils se spécialisent en don de fesses»


«Paraît-il qu’ils font du lourd, mais ne font toujours pas le poids. Ils ont des millions de vues mais j’arrive toujours pas à les voir»


Pour Xzafrane, la faute ne vient pas seulement d’un côté vue que les encadreurs même du game sont des loups pour les artistes. Entre les médias qui promeuvent les contenus creux au détriment des matières profitables, des producteurs qui n’ont d’yeux que pour leurs intérêts personnels et l’état qui s’en fou de tout ça dit-il… Rien ne va


«C’est le japap en longueur de journée, seuls les clowns se font diffuser»

«Aucun sponsor sur le talent ne veut miser. Les producteurs veulent l’anus»


LA SOLUTION


Dans une société où les plaintes sont autant nombreuses que les propositions de solutions sont rares, Xzafrane à sa manière apporte une possibilité d’issue. Le travail, l’endurance et la détermination sont pour lui des mots d’ordre pour remettre les pendules à l’heure.


«Tu veux être un artiste, sois patient travail tes textes»

«Évite d’être une feuille morte qui va à la direction du vent»

« N’aies pas peur d’essayer si ça ne marche pas mets plus de force, plus de détermination»


Artistiquement parlant, le Xzafrane de il y a 10 ans est le même d’aujourd’hui. Ses textes, ses combats, son flow, son énergie. Il y est resté bien accroché et c’est l’une des choses qui font sa particularité, et sa force. Force qu’il essaie tant bien que mal de transmettre, d’inculquer à qui veut bien l’intégrer parce que oui,

«On ira nul part si on ne se donne pas la force»

Si tous les artistes avaient la même priorité, celle de toucher les cœurs au lieu de faire la chasse au likes. La musique camerounaise se porterait certainement mieux. Dans tous les cas, on dit merci à Xzafrane pour la FORCE en espérant que le message ne soit pas passé dans des oreilles sourdes car dit t’il…

« Notre musique agonise, le malaise est profond; Même nos stars souffrent en douceur ne te fies pas aux belles photos … la plupart sont obligés de sucer les jeunes Tiktokeurs afin d’espérer exister. »

 

L’article Xzafrane crache les quatre vérités de la musique Camerounaise dans « FORCE » est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> https://voila-moi.com/xzafrane-force/feed/ 1 25613 La définition du DANGER selon Maahlox https://voila-moi.com/la-definition-de-danger-selon-maahlox/ Sat, 09 Apr 2022 08:20:49 +0000 https://voila-moi.com/?p=25570 L’artiste du sale ! Quand on entend Maahlox, on sait d’office que ce qui va suivre n’aura rien de saint autant en visuel qu’en audition. Un titre pour le moins inattendu mais pourtant si évident parce que oui, il fallait quand même un bon son pour accompagner la théorie camerounaise du moment « quand tu sais que tu es...

L’article La définition du DANGER selon Maahlox est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> L’artiste du sale ! Quand on entend Maahlox, on sait d’office que ce qui va suivre n’aura rien de saint autant en visuel qu’en audition. Un titre pour le moins inattendu mais pourtant si évident parce que oui, il fallait quand même un bon son pour accompagner la théorie camerounaise du moment « quand tu sais que tu es en danger, c’est que tu n’es plus en danger. C’est quand tu ne sais pas que tu es en danger, c’est là où tu es en danger » phrase littéralement prophétique de Rigobert Song Bahanag, juste avant le match retour épique entre le Cameroun et l’Algérie.

Une sortie opportuniste

C’était du tac au tac ! Maahlox n’a pas perdu la seconde.  Le moins, qu’on puisse dire, c’est qu’il a su saisir l’opportunité comme a son habitude d’ailleurs, pour faire une sortie accrochante. Ça n’a pas dû être difficile pour lui vu que le contexte touche d’une manière assez directe son parcours artistique. « Tous étaient contre moi. Les média, les promoteurs, les bordels (…) sans sponsors », affirme-t-il dans un poste fait sur sa page Facebook. Mais malgré tout, il a réussi à imposer sa place sur l’estrade musicale au Cameroun. Comment a t’il fait ? La réponse est simple ; il savait qu’il était en danger.

 

Maahlox et le sale

Lyrics salaces et provocateurs, vidéogramme obscène … Bref, un truc typiquement Maahlox. Il expose, trahit de façon assez explicite et peut être même trop pour certaines personnes. Ça reste un étalage des réalités par de dessus avec des vérités crues qui confortent bien les postions de ce dernier.

 

 » Tu laisses ton verre sur la table quand tu pars pisser ? Tu mets ta vie en danger« 
« Un gars qui dort dans la même chambre que Shakiro met ses fesses en danger »
 » Depuis qu’on a revelé ce qu’elles partent faire à Dubaï, les influenceuses sont en danger »

Peut être une image de 3 personnes et intérieur
Malgré ce clip assez TRASH & DIRTY, il n’en demeure pas moins que ce soit un bon song, sorti au bon moment, surtout d’un point de vue buzz. C’est d’ailleurs la touche de Maahlox depuis des années, parce qu’il faut le dire, Maahlox a basé la plupart de ses sorties sur des buzz et sur le foot. C’est le cas des titres comme « On ne met pas le cœur », « La bière c’est combien ici »,  » Alexandre Song dans ton dos »,  « Brenda », « Choupo Moting ne sort pas » et sa sortie la plus récente  » Danger « .

Trop cru et par conséquent abject selon certaines personnes (moi en tête de liste) Maahlox le Vibeur demeure indéniablement très apprécié par le public Camerounais, autant pour son caractère satirique que pour ses thèmes relativement cinglants.

L’article La définition du DANGER selon Maahlox est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 25570 MAXTOR est de retour avec un clip à la Maalhox: « Je fais dans ça ». https://voila-moi.com/maxtor-est-de-retour-avec-un-clip-a-la-maalhox-je-fais-dans-ca/ Sat, 13 Mar 2021 09:30:01 +0000 https://voila-moi.com/?p=23777 Il y’a deux semaines, MAXTOR marquait déjà son retour aux cotés de Teddy et Inna avec le titre « La salade ». Le Rappeur à la voix grave revient aujourd’hui avec un son sale comme d’habitude, sauf que cette fois, il est accompagné d’un clip qui est l’illustration correcte du sale. « Je Fais Dans ça »! Il faut...

L’article MAXTOR est de retour avec un clip à la Maalhox: « Je fais dans ça ». est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> Il y’a deux semaines, MAXTOR marquait déjà son retour aux cotés de Teddy et Inna avec le titre « La salade ». Le Rappeur à la voix grave revient aujourd’hui avec un son sale comme d’habitude, sauf que cette fois, il est accompagné d’un clip qui est l’illustration correcte du sale. « Je Fais Dans ça »!

MAXTOR « Je Fais Dans ça » Cover

Il faut dire que le visuel qui annonçait la sortie de ce titre présageait plutôt un son qui parlerait d’une dispute dans un couple, mais là on est à coté de la plaque. « Je Fais Dans ça » est une prod de Greg Sky sur laquelle Maxtor nous raconte (avec son fameux ton béti) sa façon à lui de courtiser les filles en précisant qu’il n’a pas préférence. Il se présente comme un bon bricoleur, car il fait dans tout ce qui concerne les filles; Qu’elles soient minces, grosses, noires, brunes ou « djansantisées »… Toupouri, Douala, Dschang, Beti ou Bassa’a. En réalité, on comprend que MAXTOR veut nous dire par là que la beauté de la femme est relative et cela bien au delà de la tribu. Il met surtout en valeur la femme camerounaise.

Si le texte était déjà assez cru, le clip réalisé par Dr Nkeng Stephens l’est encore plus. On voit MAXTOR aux cotés des filles aux grosses fesses, dénudées et bizarrement tatouées. On dirait un de ces clips de Maalhox! Allez Yamo!

Maxtor_ Je fais dans ca (Official VIDEO) 

L’article MAXTOR est de retour avec un clip à la Maalhox: « Je fais dans ça ». est apparu en premier sur Voila Moi.

]]> 23777